3e prix: Lê Mai Phương_Collège Hồng Bàng

Née le 9 avril 1955 à  Lille, Yamina Benguigui est fille de parents algériens, ainsi elle attire l’attention des autres avec le visage ovale de cheveux noirs, du front haut, de pommettes saillantes, de ses yeux noirs du regard vif et avec son sourire éclatant. Malgré son apparence, c’était sa carrière qui marquait son nom.
Elle a commencé comme réalisatrice en créant plusieurs productions de thèses de l’immigration, du racisme,… et reçu de nombreux prix. Elles ont tout représenté son optique sur les problèmes actuels en prouvant qu’elle s’intéressait à la politique. Alors depuis janvier 2007, elle a débuté sa carrière politique.
Durant des jours politiques, sa meilleure réalisation est d’être nommée ministre déléguée chargée de la Francophonie. Pendant son mandat, elle a combattu pour le droit des femmes francophones. Au premier forum mondial des femmes francophones, elle a exprimé sa colère de la situation de milliers de femmes victimes de viols et au second, elle a insisté sur l’importance de la scolarisation des filles francophones. De plus, elle a promu la langue française en lançant le site « Parlons français, c’est facile ! ».Mais récemment, elle a été condamnée à deux mois de prison avec sursis.
Malgré cette condamnation, moi, une fille francophone de l’âge de 15 ans a encore une grande gratitude pour elle en raison de sa contribution indéniable pour la communauté francophone, en particulier les femmes et les filles francophones. Par ailleurs, son site m’aide beaucoup dans mon apprentissage de la langue française.
Je l’ai choisie pour décrire dans ce concours parce que je voudrais que les filles francophones qui liraient mon texte aient un autre bel exemplaire pour suivre, pour s’efforcer de contribuer à la Francophonie, de la rendre meilleure.
 
Le Mai Phuong 2017