3e prix: Đinh Thị Bảo Minh_Lycée Hanoi-Amsterdam

La Francophonie regroupe les pays parlant le français et partageant des valeurs universelles donc elle a pour devise “ Égalité, Complémentarité, Solidarité”. Plusieurs exemples montrent bien comment la Solidarité se mannifeste dans cette communauté. Le cas de Togo – un pays d’Afrique et la solution venant de la Francophonie pour résoudre le problème du manque d’eau potable me parait exemplaire.
Suite aux rendus publics sur l’eau potable du Fonds des Nations-Unies pour l’Enfance en 2016, 57% de la population rurale togolaise n’a pas accès à une source d’eau propre. Les femmes et filles togolaises doivent prendre les bidons jaunes sur la tête ou les attacher aux porte-bagages des vélos ou encore les entasser devant la seule fontaine publique qui sert aux besoins de trois villages remplis de personnes et pourtant même dans ce cas-là, l’eau n’est plus claire à cause de la pollution et de l’agriculture intensive. En résumé, tandis que l’eau potable est à coeur du développement de la vie, le problème d’accès en eau potable au Togo demeure crucial et se pose avec acuité.
Pour améliorer cette terrible situation, la Francophonie essaie de donner un coup de pouce. Plusieurs projets ont été lancés et parmi lesquels, le nouveau programme d’appui au développement local avec des ingénieurs des pays francophones visant à munir des zones rurales et périurbaines bénéficiaires, de plans locaux de développement semble le plus efficace. L’objectif ultime du programme est de créer un environnement plus agréable en donnant aux habitants l’accès à l’eau potable. De plus, l’OIF en coordonnant avec l’ONG organisent beaucoup de missions humanitaires afin d’aider les Togolaises à transporter les bidons jaunes de l’eau chez eux… Le Togo arrivera à changer ce problème grâce à toutes ces forces rassemblées.
Finalement, la Solidarité de la Francophonie apporte des aides nécessaires pas seulement au Togo mais aussi plusieurs pays pauvres pour que tout le monde ait une meilleure vie.